UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La diffusion de photos non flouttées d'une patiente par son médecin vaut à celui-ci une interdiction d'exercer

Protection de la vie privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une patiente a découvert que le médecin qui l’avait opérée avait mis en ligne sur son site Internet des photos d’elle, sans traitement pour la rendre méconnaissable. Le médecin arguait que son site n’était ni accessible au public ni référencé sur les moteurs de recherche, allant jusqu'à invoquer une intrusion sur son site pour expliquer la présence des clichés. Dans une décision du 2 décembre 2008, la chambre disciplinaire de première instance de l’ordre des médecins d’Ile-de-France a estimé que la mise en ligne de photos non floutées d’une patiente par un médecin sur son site Internet est une faute grave et a interdit à celui-ci d’exercer la médecine pendant trois ans dont un an ferme. Dans une décision du 15 mars 2010, la Chambre disciplinaire nationale de l'Ordre des médecins a (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne