UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

CNIL : dépistage anonyme des IST

Protection de la vie privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le 24 juin 2010, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) s’est prononcée sur les modalités de mise en oeuvre de la levée de l’anonymat des consultants des centres de dépistage du VIH et des infections sexuellement transmissibles.

La CNIL précise que la levée de l’anonymat reste facultative, afin de garantir la liberté des citoyens de bénéficier d’un dépistage anonyme. Elle estime que la levée de l’anonymat est nécessaire lorsqu’il y va de l’intérêt thérapeutique du consultant, c’est-à-dire lorsque celui-ci présente des signes cliniques apparemment significatifs d’une pathologie ou en cas de résultat biologique positif.L’information du consultant se fera au moment de son accueil dans la structure par la remise d’une notice d’information, puis au cours de la (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne