« Ai-je le droit d’avoir des droits ? », un documentaire sur le respect du droit en prison par Catherine Rechard

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE
De prison en prison, plusieurs fois par semaine, des avocats se rendent au parloir pour rencontrer les clients qu’ils accompagnent dans leur détention. Présents à leurs cotés après le procès et tout au long de leur peine, ils assurent ainsi une forme de « service après vente ».

Les histoires portées par les protagonistes disent la nécessité impérieuse de faire respecter le droit en prison.

Ce sont des détenus et anciens détenus qui se sont battus en prison pour faire valoir leurs droits et continuent à l’extérieur.

Ce sont des avocats qui ont choisi d’exercer la défense de leurs clients au-delà du procès pénal, jusque dans la prison et tout au long de leur peine.

Ils assurent ce qu’Etienne Noël appelle le « service après vente ». Il considère que « le travail d’un avocat commence à la garde à vue et se poursuit jusqu’à la
sortie de prison, et encore après… ».

Rythmant le film, des séquences dessinées mettent en scène des courriers envoyés par les détenus aux avocats et à l’Observatoire International des Prisons.

Les textes, lus par Christian Olivier et associés aux dessins des « Chats pelés » sont l’expression brute des personnes, comme une clameur constituée de toutes les plaintes et griefs des détenus.

Il est programmé au cinéma le Saint-André des Arts à partir du 30 septembre prochain pour 14 séances.
Les projections auront lieu tous les jours à 13h, du 30 septembre au 12 octobre (sauf le 6), ainsi que les mardis 20 et 27 octobre.
Chaque séance sera suivie d’un débat pour lequel je serai accompagnée d’un invité différent : protagonistes du film, acteurs du monde judiciaire et associatif (OIP, LDH, A3D, Prison Insider, Citoyens et justice, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature...).


Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.