UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Virginie Calmels rejoint le Groupe Oui Care en tant que Présidente du Conseil Stratégique

Nominations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Virginie Calmels rejoint le Groupe Oui Care en tant que Présidente du Conseil Stratégique. Elle sera également Présidente d'honneur du fonds de solidarité Oui Care, qui lutte contre les violences faites aux femmes et pour l'égalité femmes/hommes. 

Âgée de 48 ans, Virginie Calmels est diplômée de l'École Supérieure de Commerce de Toulouse et de l'Institut Européen d'Administration des Affaires (INSEAD). Elle est également titulaire d'un diplôme d'études supérieures comptables et financières et d'un diplôme d'expertise comptable et de commissariat aux comptes.

Virginie Calmels débute sa carrière en 1993 au sein du cabinet d'audit Salustro Reydel. Puis elle rejoint le groupe Canal+ (1998-2003) où elle occupe successivement de nombreuses fonctions avant d'être promue Directrice Générale adjointe puis co-Directrice Générale Déléguée de la chaîne Canal+.
Parallèlement à ses fonctions, elle fut cofondatrice et trésorière de l'association caritative Arès Coop de 1999 à 2006 puis Administratrice de Arès (association qui favorise l'insertion de personnes en grande exclusion) de 2006 jusqu'à fin 2009.
Elle rejoint Endemol France en 2003 en tant que Directrice Générale. Puis à compter d'octobre 2007, occupe la fonction de Présidente Directrice Générale. En mai 2012, elle est promue Directrice Générale Déléguée du Groupe Endemol Monde et conserve la Présidence d'Endemol France, mandats dont elle a démissionné mi-janvier 2013.
Elle préside le Conseil de Surveillance d'Eurodisney de mars 2011 jusqu'à sa démission en janvier 2017.
Elle fut également administratrice indépendante de Technicolor de mai 2014 à mai 2017.
Elle fait une brève incursion (de mars à juin 2019) dans le secteur de l'immobilier de luxe en tant que CEO du groupe Barnes, qu'elle quitte en raison de divergences quant à la mise en œuvre du plan de transformation qu'elle avait proposé dans un rapport remis aux actionnaires le 5 juin 2019.