UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Paris Regtech Forum : « L'écosystème Regtech est très jeune et prometteur »

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Paris Regtech Forum s'est tenu mardi 9 octobre 2018. L'objectif : fédérer pour bâtir des groupes de travail permettant d'élaborer des actions concrètes dans l'écosystème Regtech.

Le premier événement dédié aux Regtech en France, le Paris Regtech Forum, a eu lieu ce mardi 9 octobre 2018 dans les salons de l'Aéro-Club de France à l'initiative d'Open Law et du Cercle Montesquieu, en partenariat avec la LJA.  

Pour Bénédicte Wautelet, Vice-Présidente du Cercle Montesquieu et Directrice Juridique du Figaro, le Paris Regtech Forum permet de mettre en contact les Regtech avec les directeurs juridiques. Cela s'inscrit dans la démarche de la Factory du Cercle, think tank qui accompagne les directeurs juridiques dans leur digitalisation.  
« L'objectif est de fédérer pour bâtir des groupes de travail afin d'élaborer des choses concrètes dans l'écosystème de la Regtech », précise Benjamin Jean, président d'Open Law.

Des outils numériques au service des juristes

La plénière d'ouverture était l'occasion de revenir sur la définition de la Regtech.
Si les écosystèmes de la Legaltech et des Fintech sont désormais bien connus en France, ce n'est pas du tout le cas des Regtech.
Dans le monde du digital, les juristes essaient de trouver les outils qui facilitent leur travail.
Ainsi, « les Regtech sont des outils digitaux qui viennent aider les juristes à appliquer la réglementation », explique Christian Le Hir, Directeur juridique de Natixis. 
Elles aident à la normalisation et à la diffusion des normes, dans un domaine très large qui va de la sécurité financière à la protection financière du consommateur, ajoute Julien Maldonato, Associé Innovation chez Deloitte. « Les regtech apportent une réponse technologique à des enjeux réglementaires »

Hervé Ekué, managing partner du bureau de Paris d'Allen & Overy, voit trois dimensions dans les Regtech :
- la réglementation : centralisation de la donnée
- la legaltech : compréhension juridique de la donnée
- la dealtech : se servir des données pour des opportunités de business
Il évoque également la plateforme d'Allen & Overy qui permet de traiter et hiérarchiser des textes afin de répondre aux problématiques de ses clients car la « principale difficulté c'est l'interprétation des textes ». Pour améliorer les résultats, il préconise de travailler avec les régulateurs parce que c'est leur intérêt que le droit soit appliqué.

Un outil pédagogique

Si les Regtech existent depuis quatre ans, leur niveau de maturité est très variable selon la technologie employée. En ce qui concerne le marché des Regtech, 40 % des regtech sont au Etats-Unis, 25 % sont à Londres et 16 % en France selon Julien Maldonato.

Quel doit être leur but ? Selon Marie-Anne Frison-Roche, professeur de droit à Sciences-Po, le droit apporte de la sécurité, c'est ce qui nous protège.   
Avoir accès au droit, ce n'est pas avoir accès au droit, mais à la compréhension du droit. Aussi, la RegTech doit mettre les innovations au service des citoyens au quotidien. Les Regtech doivent être un outil de pédagogie c'est à dire qu'elles doivent nous renseigner sur ce que disent les textes.
Cependant, un sujet de fond sur la possibilité de développer ces outils demeure : « Qui interprète la règle ? Est-ce que cette interprétation est valable ? », interroge Christian Le Hir.    

De l'avis de l'ensemble des intervenants, les acteurs de la RegTech ont encore du mal à intégrer toutes les complexités, mais progressent vite. 
L'avenir des Regtech est prometteur. L'attribution d'un label pour la Regtech par les régulateurs serait un appui pour le développement de cet écosystème, conclut Christian Le Hir. 

Arnaud Dumourier (@adumourier)