La TVA ne doit porter que sur une rémunération effectivement encaissée

Fiscalité des entreprises
Outils
TAILLE DU TEXTE

Si un bailleur a renoncé volontairement à percevoir des redevances en mettant gratuitement son fonds de commerce à disposition d’un tiers, l'administration ne peut pas exiger de lui la taxe sur la valeur ajoutée sur les sommes correspondant à la renonciation à ces créances.

M. A. est propriétaire d’un fonds de commerce. Il l’a exploité à titre individuel pendant plusieurs années avant de le donner en location gérance à différentes sociétés successives sans déclarer cette activité de loueur de fonds auprès d'un centre de formalités des entreprises ni souscrire de déclaration fiscale. Il a également renoncé à percevoir les redevances dues par les différentes sociétés. A l'issue d'un contrôle, l'administration a estimé que M. A. avait exercé une activité occulte de loueur de fonds de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne