La réparation d'électroménager n'est pas considérée comme une activité de services à la personne

Fiscalité des entreprises
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le ministère de l’Economie et des Finances énonce qu’il n’est actuellement pas envisagé de considérer la réparation d'électroménager comme une activité de services à la personne.

Le 23 janvier 2018, le député Paul Molac a interrogé la ministre du Travail sur sa position au sujet de la qualification de la réparation de l'électroménager comme service à la personne. Dans une réponse du 6 mars 2018, le ministre de l’Economie et des Finances a énoncé que les activités de services à la personne (SAP) susceptibles de bénéficier du crédit d'impôt, prévu par le code général des impôts, sont limitativement énumérées par le code du travail, dans lequel figure le petit bricolage. Il ajoute cependant que cette activité doit se limiter à des interventions élémentaires ne nécessitant aucun (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne