UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La remise des actes de naissance est-elle nécessaire pour la transcription d’un acte de mariage ?

Personnes
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le gouvernement rappelle, dans une réponse ministérielle, que la transcription d’un acte de mariage ne nécessite pas la remise des actes de naissances des personnes concernées.

Le 26 mars 2019, la députée Amélia Lakrafi demande au gouvernement des précisions sur les possibilités administratives disponibles aux Français établis hors de France et rencontrant des difficultés pour la transcription de leur acte de mariage. Elle fait ressortir que les actes de naissance datant de moins de trois mois requis comme pièce justificative posent parfois problème car ils ne sont pas facilement disponibles dans certains pays où les registres d’état civil sont très récents ou qui ne sont pas fiables. Elle ajoute comme exemple le cas d’un couple marié en Afrique du Sud et dont la femme sud-africaine qui était née (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne