Action en retranchement : impossible partage judiciaire de la succession

Successions et libéralités
Outils
TAILLE DU TEXTE

L’action en retranchement empêche le partage judiciaire de la succession pour des enfants non issus du mariage d’un défunt laissant une épouse survivante bénéficiaire d’une attribution de la communauté.

M. Y. et Mme X., qui s'étaient mariés sans contrat préalable, puis avaient opté ultérieurement pour le régime de la séparation de biens, ont adopté le régime de la communauté universelle avec une clause d'attribution intégrale des biens de la communauté au conjoint survivant.M. Y. est décédé laissant pour lui succéder leurs enfants communs, et ses enfants nés d'une précédente union, MM. E. et Y. MM. E. et Y. ont assigné Mme X., et ses enfants sur le fondement de l'article 1527 du code civil dont ils ont demandé le bénéfice dans la succession de leur père, et aux fins de partage de cette (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Position : sidebar
Style : T3Xhtml outline
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.