Filiation : l'expertise génétique ne peut se faire que dans le cadre d'une action en recherche de paternité initiée par l'enfant

Famille
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une demande d’expertise génétique susceptible de révéler un lien de filiation entre un enfant et un tiers suppose, pour être déclarée recevable, l’engagement par cet enfant d’une action en recherche de paternité, qu’il a seul qualité à exercer.

M. X. est décédé, laissant pour lui succéder un fils, M. K., qu’il a reconnu.La mère du défunt et son frère (les consorts X.) ont assigné M. K. aux fins d’annulation de l’acte de reconnaissance. Dans un arrêt du 16 janvier 2018, la cour d'appel de Fort-de-France a rejeté leur demande d’expertise génétique visant à établir un lien de filiation entre M. K. et M. B. La Cour de cassation rejette le pourvoi des consorts X., le 19 septembre 2019.Elle rappelle qu’il résulte des articles 16-11 et 327 du code civil qu’une demande d’expertise (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.