Racine assiste Presstalis

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Racine conseille le Groupe Presstalis, principal distributeur de journaux et magazines en France, placé en redressement judiciaire le 15 mai 2020 et dont l’offre de reprise par la coopérative des quotidiens français, représentés par Louis Dreyfus, a été retenue par le Tribunal de Commerce de Paris le 1er juillet 2020.

Presstalis devient France Messagerie, opérationnelle depuis le 1er juillet 2020.

Leader de la distribution de la presse en France, le Groupe Presstalis était initialement détenu à 27% par la coopérative des quotidiens et à 73% par celle des magazines. En proie à de graves difficultés économiques et financières depuis des années, le premier distributeur de France était parvenu à trouver un accord avec ses principaux créanciers et actionnaires dans le cadre d’une procédure de conciliation en 2018.

Lors du jugement du 15 mai 2020, le Tribunal de Commerce de Paris a placé Presstalis en redressement judiciaire.

Le 1er juillet 2020, le Tribunal de Commerce de Paris a accepté l’offre de plan de reprise déposée par France Messagerie dont le capital est détenu par la coopérative des quotidiens, avec pour objectif de garantir une continuité de la distribution de la presse au bénéfice de l’ensemble de la filière.

L’offre des quotidiens, avec le soutien de quelques magazines, s’appuie sur un large accompagnement de l’Etat.

Racine a conseillé Presstalis sur toute la durée de l’opération.

  • L’opération était menée par Laurent Jourdan, associé, et son équipe composée de Lisa Ducani et Edern Lagadec, collaborateurs, sur les aspects restructuring ;
  • Frédéric Broud, associé, assisté de Laurianne Cunha, collaboratrice, sont intervenus sur les aspects de droit social ;
  • Sandra Graslin-Latour, associée, et Marion Mas, collaboratrice, sont intervenues sur les aspects contentieux ;
  • Barna Evva, associé, est intervenu sur les aspects de financement.

Les études FHB (Hélène Bourbouloux) et Thévenot Partners (Aurélia Perdereau) ont été désignées comme administrateurs judiciaires et les études MJA (Valérie Leloup-Thomas) et Montravers-Yang Ting (Marie-Hélène Montravers) en qualité de mandataires judiciaires.

La coopérative de distribution des quotidiens était conseillée par Altana (Michel Jockey et Margaux Chaumien).  

La coopérative de distribution des magazines était conseillée par Brown Rudnick (Pierre-Alain Bouhenic et Thibault Lefort).

L’Etat était conseillé par Weil Gotshal & Manges (Anne-Sophie Noury).

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.