UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Willkie conseille les prêteurs dans le cadre du financement du projet d’exploitation de la liaison ferroviaire directe entre la Gare de Paris-Est et de l’Aéroport Paris-Charles de Gaulle (le Projet CDG Express).

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le bureau parisien de Willkie Farr & Gallagher LLP a conseillé les prêteurs dans le cadre du financement multi tranche bancaire et obligataire d’un montant de 236 millions d'euros du volet exploitation et transports de passagers du Projet CDG Express.

willkieAux termes d’un contrat de service public conclu le 18 juillet 2019 entre l’Etat et la société Hello Paris créée pour les besoins du Projet par les sponsors de l’opération, Keolis et RATP Dev, la société Hello Paris entreprendra, entre autres, la conception, le financement, la réalisation ou la fourniture, ainsi que la maintenance, comprenant l’entretien et le renouvellement, du matériel roulant, les installations commerciales et les autres biens nécessaires à l’exploitation technique et commerciale du service de transport de passagers et l’exploitation technique et commerciale du service.

Le montant total d’investissement du Projet CDG Express, qui est de 257 millions d’euros, sera financé par des apports en fonds propres et en quasi-fonds propres apportés indirectement par Keolis et RATP Dev, ainsi qu’un financement multi-tranche bancaire et obligataire comprenant une tranche bancaire d’un montant de 65.800.000 d’euros mise à disposition par Société Générale et une tranche obligataire d’un montant nominal de 170.400.000 d’euros émise par Hello Paris et entièrement souscrite par des fonds gérés par Allianz Global Investors.

L'équipe Willkie qui a conseillé les parties financières était dirigée pour les aspects liés au financement du Projet par Amir Jahanguiri, associé, assisté par Cedric Gamambaye Dionmou, Mathilde de Wiljes, Maryon Demoulin et Kenza Alexandra Bentaibi, collaborateurs et pour les aspects liés au droit public, par Thierry Laloum, associé, assisté par Charles Antoine Erignac, Special European Counsel, et de Gabrielle Reddé, collaboratrice.

L'Etat était assisté par le cabinet Gide Loyrette Nouel et les sponsors, Keolis et Ratp Dev, étaient accompagnés par le cabinet Dentons à Paris.