Relevé de forclusion en cas d'absence de liste des créanciers

Entreprises en difficulté
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lorsqu’un débiteur s’est abstenu d’établir la liste des créanciers ou que, l’ayant établie, il a omis d’y mentionner un créancier, le créancier omis, qui sollicite un relevé de forclusion, n’est pas tenu d’établir l’existence d’un lien de causalité entre cette omission et la tardiveté de sa déclaration de créance.

Un jugement a arrêté le plan de cession des actifs d'une société en redressement judiciaire au profit d'un particulier, avec faculté de substitution au bénéfice d'une société tierce. A la suite du redressement puis de la liquidation judiciaire de cette dernière, la cour d'appel de Paris a relevé de la forclusion le liquidateur de la cédante en vue de déclarer une créance. Ayant constaté que les dirigeants de la bénéficiaire n’avaient pas remis au mandataire (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier

Débats du Cercle 2021 : interview de Donatien de Longeaux, Directeur Juridique, UBS France