Le monde du droit

Jeudi 20 juillet 2017

Vous êtes ici : A la Une François Bayrou promet que la "loi de moralisation de la vie politique" sera présentée avant les législatives

François Bayrou promet que la "loi de moralisation de la vie politique" sera présentée avant les législatives

Envoyer Imprimer PDF

Francois BayrouNommé garde des Sceaux, mercredi 17 mai 2017, François Bayrou a affirmé que la loi de moralisation de la vie politique sera présentée en Conseil des ministres avant les législatives.

A l'occasion de la cérémonie de passation de pouvoirs qui s'est déroulée hier à la Chancellerie, Jean-Jacques Urvas a invité son successeur, François Bayrou, à ne pas perdre de temps. "L’état de nos prisons, la surpopulation qui les affecte, les listes d’attente dans nos établissements de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), ne supportent pas d’attendre. D’ailleurs, tous ceux que vous rencontrerez, tous les lieux que vous découvrirez, vous rappelleront l’urgente nécessité de doter ce ministère de moyens durables." a t-il indiqué.

Le nouveau garde des Sceaux a assuré justement qu'il irait vite. "Je suis décidé à faire en sorte que l’action suive la parole". François Bayrou a indiqué qu'il allait mettre en chantier la "loi de moralisation de la vie politique" afin qu'elle soit présentée en Conseil des ministres avant les élections législatives.
Il a également entendu le message sur le manque de moyens et constaté une "situation d'urgence". "Cette urgence nous engage". "Pour moi, la loi de programmation qui a été promise par le président de la République est une ardente obligation" et "va permettre de donner à l'ensemble du monde de la justice une visibilité sur son avenir".
François Bayrou estime qu'il faut restaurer la confiance. "La justice est la clé de voûte d'une société de confiance". "Une société démocratique ne peut pas vivre sans confiance et particulièrement sans confiance dans sa justice". 

Arnaud Dumourier (@adumourier)